Vous êtes ici : Accueil » Les invité(e)s : Interviews » Arnaud Magnin

Arnaud Magnin

5
(5)

Interview de Arnaud Magnin

Artisan d’art – Bronzier d’art monteur et tourneur – Meilleur Ouvrier de France 2015 – Professeur de l’atelier Conception Application Métal de l’école Boulle – Fondateur & ancien président de l’association Etto pour la promotion et le développement de l’Artisanat d’Art

Initier la matière dans une audace réfléchie à nous renvoyer beauté et émotions : créer est ici le maître mot, celui de Arnaud Magnin Professeur à l’école Boulle et Artisan d’art Meilleur Ouvrier de France.

Transmettre et partager dans un investissement appliqué en expliquant que les outils sont garants de vérités et que la minutie, la précision peuvent danser avec l’infini.

Métal, céramique, étaim, bronze sculptent l’horizon dans un savoir-faire qui passe de mains en mains, conserver un état d’esprit qui respire l’essentiel, pour faire corps avec le métier.

Rendre fluide, lisible, visible la force du détail, la magie d’un angle, la poésie d’une lumière, la vivacité d’une aiguille d’horloge qui trottine ; œuvrer, mettre en oeuvre, donner de l’âme à l’art, aimer donner, offrir dans une équation parfaite le pouvoir de sublimer, embellir, resplendir, donner une conscience à l’objet celle du travail bien fait dans une patience effective car les pointillés servent aussi à tracer une ligne droite en pulsant, impulsant la noblesse de l’excellence dans une tradition salvatrice.

Arnaud Magnin multiplie les qualités dans une sensibilité qui touche, remue et ravive l’essentiel, celui d’édifier un avenir tourné vers la construction, un futur qui rend honneur au mot enseigner, où l’objet est oeuvre, ouvrage, où l’art et la création deviennent artcréation ; et cet homme a un autre pouvoir : distinguer le mot réalisation.

Arnaud Magnin c’est un kiosque de jardin où le vert, le métal et la nature deviennent un, c’est un thé de fleurs et fruits au parfum subtil, c’est une pimprenelle, vivace, aromatique aux fleurs étonnantes et délicates, c’est une demeure au style haussmannien dont l’élégance saisit : grandeur architecturale, c’est un trait d’humour comme un trait-d’union d’une finesse vivifiante, c’est une gemme taillée, détaillée dont la couleur mélange l’or et l’argent où charisme et caractère rehaussent l’éclat de l’univers…

Je vous laisse vous imprégner des réponses de Arnaud Magnin…

Arnaud Magnin

Je suis un humaniste passionné tombé dans le monde fascinant de la création, du beau et du bien fait depuis ma plus tendre enfance. En retour, et parce que les vrais trésors sont dans les savoirs, je voue une part importante de ma vie à leur transmission. Accessoirement, j’ai 48 ans et une vie bien remplie.

1) Qui, quoi, comment vous a permis de devenir Artisan d’Art spécialisé dans le monde des métaux ?

Trois personnes sont plus particulièrement à l’origine de ma carrière actuelle (j’ai eu deux autres trajectoires professionnelles dans ma vie) : la première, et la plus importante, est mon père Maurice Magnin qui était orfèvre de formation et designer. Il a longtemps travaillé avec des figures du design comme Raymond Loewy ou Roger Tallon. Formé dans ses jeunes années par Gabriel Lacroix et Serge Mouille, il m’a transmis toutes les bases de ce que je suis aujourd’hui.

La deuxième personne était un inspecteur de l’Éducation Nationale, personnage autoritaire et sans grande envergure, qui m’aura écœuré d’être engagé pour des gamins en grande détresse. J’étais alors enseignant spécialisé dans la grande difficulté scolaire et j’ai quitté sur un coup de tête mon poste de l’époque pour me consacrer à l’artisanat.

Figure beaucoup plus positive pour finir, celle d’Hervé Blaise, ami d’enfance et chef d’entreprise qui m’aura ouvert son carnet d’adresse et crédibilisé ma reconversion professionnelle alors que je n’avais aucune qualification sur le papier. Évidemment, d’autres grandes figures ont traversé ma vie, mais on ne peut résumer la richesse humaine d’un parcours sans omettre d’en citer certaines.

2) Quelle est votre définition d’Artisan d’Art ?

C’est une difficile question pour les juristes qui peinent à catégoriser les métiers… Pour moi qui n’ai pas à craindre les revendications catégorielles, l’artisan d’art est simplement un créateur capable de gérer avec subtilité et intelligence la matière pour faire du beau. Cela nécessite un esprit vif, un sens esthétique poussé, beaucoup de technique… et beaucoup de temps improductif. C’est ce dernier point qui fait débat car l’artisan d’art supporte une fiscalité sur un temps où il invente, créé, ou innove au détriment de son chiffre d’affaire.

restauration d'une patine au feu par Arnaud Magnin
Restauration d’une patine au feu

3) Quel est votre rôle en tant que professeur à l’Ecole Boulle et Meilleur Ouvrier de France ?

Comme j’aime à le dire, « Enseigner, c’est l’art de faire comprendre. Apprendre, c’est l’art de maîtriser ». Mon rôle est là : savoir transmettre à des jeunes prêts à recevoir. Dans l’équation, le titre de Meilleur Ouvrier de France m’apporte beaucoup, tout simplement parce que la très grande difficulté du concours crédibilise mes exigences.

4) Que vous apporte le fait d’enseigner et que pensez-vous que vos élèves vous apportent ?

Avec les étudiants et les élèves, ce sont au minimum 3 à 6 ans de vie commune que nous partageons. En effet, j’ai la charge de tous les niveaux sur mon atelier, avec la particularité sur Boulle que les sept niveaux se côtoient sur les plateaux technique. Il y a ainsi parfois jusqu’à 10 ans d’écart entre les plus jeunes arrivant en seconde FMA, à 14 ans, et les plus âgés diplômés à 24 ans.

Je me plais à dire que cela reviendrait à gérer une classe mêlant des élèves allant du Cp à la seconde. C’est épuisant, pédagogiquement extrêmement exigeant, mais c’est magique !

L’école Boulle est un passage vers un futur professionnel et cela génère forcement des liens très forts. Dès lors, ce sont de formidables histoires humaines qui nous traversent, avec des frontières qui s’estompent entre nos vies d’enseignants, d’artisans, voire privées. Il n’est pas rare de partager des moments de vie hors de l’école et de rester en contact longtemps après avec nos anciens étudiants. Mon plus grand souci est de savoir quand je travaille…

5) Vous êtes co-fondateur avec Christophe Désiré de l’association Etto, quel est le but et les missions de celle-ci ?

J’ai énormément donné à ce projet associatif pendant 10 ans en tant que président fondateur, peut-être trop, et je l’ai quitté depuis peu, avec soulagement, pour me recentrer sur des projets personnels. Les missions que nous portions étaient volontairement larges pour permettre d’utiliser Etto comme une boîte à outils. N’en faisant plus partie, ce n’est plus à moi d’en parler.

tournage d'art sur laiton de Arnaud Magnin
Tournage d’art sur laiton

6) Pouvez-vous vous décrire en 3 adjectifs ? Quelle est votre couleur préférée, et pourquoi ?

Exigeant, entreprenant et juste.

J’aime beaucoup le rouge bordeaux, probablement parce qu’il en faut peu pour glisser vers le rouge de Bordeaux. À chacun ses petits plaisirs, Christian Janier ne me contredira pas…

7) Quelles sont vos autres passions ?

Je me sens plus l’âme d’un éternel curieux que d’un passionné compulsif. Dès lors je goûte à beaucoup de choses et apprécie tout ce qui attire ma curiosité : l’art, l’histoire, le travail envoûtant de mes paires, les bonnes séries sur Netflix…

8) Quelles valeurs et quels principes vous tiennent à cœur ?

Je déteste l’injustice et la liberté est pour moi un besoin vital. L’honnêteté envers moi même et envers les autres est alors essentielle. C’est l’exacte opposé de la fausse bienveillance qui lézarde notre société, en nous faisant croire que l’intérêt des individus prime sur le reste ; le principe de précaution est un des plus grands écrans de fumée de ce début de siècle.

9) Quel est votre coup de cœur du moment, et pourquoi ?

Coup de cœur, je ne sais pas, mais coup de bambou j’ai la réponse : la récente conférence inaugurale à Sciences Po de Jean-Marc Jancovici « CO2 ou PIB, il faut choisir ». J’ai une formation scientifique, mais même sans cela, tout le monde saisira avec effroi que nous allons dans le mur avec une violence que nous n’imaginons pas.

10) Si vous étiez :

Un pays ? Aucun, car je suis de plus en plus convaincu que la notion de pays revient à s’octroyer sans aucune retenue un bout de la planète et à en disposer au dépend de l’intérêt général. Je préfère alors l’idée d’une tribu d’Amazonie qui ne vit pas sur, mais avec son environnement. Si vous trouvez que ce discours est bobo-ridiculus, c’est que vous n’avez pas cherché sur internet la conférence citée plus haut… La voici :

Une oeuvre d’art ? Si je pouvais l’éviter, ça serait ma préférence, pour ne pas devoir renoncer à les regarder.

Un film ? J’avais adoré Interstellar de Christopher Nolan il y a quelques années. Y repenser maintenant me glace le sang.

Un objet ? L’oeuvre d’art que mon père n’aura jamais faite.

Un super pouvoir ? Celui de remplacer les énergies fossiles par autre chose qu’une chimère.

11) Quelle question avez-vous envie de poser aux lecteurs/lectrices de Aquimieuxmieux.com ?

Seriez-vous prêt.e.s à laisser un de vos enfants s’inscrire dans une formation [artistique / manuelle / technique] dès la seconde alors qu’il aurait son passage en seconde générale ?

Si la réponse est oui, venez découvrir les Formations Métiers d’Art (FMA) de l’école Boulle. Avec la particularité d’un recrutement national et la gratuité d’une école publique, elles offrent des opportunités que l’on n’imagine pas… Les portes ouvertes de l’école sont organisées à la fin janvier-début février de chaque année. Au plaisir de vous y rencontrer !

logo Arnaud Magnin

www.arnaud-magnin.fr


Maud Ménès

Interview réalisée par Maud Ménès

Fondatrice – Présidente de Aquimieuxmieux.com

Directrice de la publication – Rédactrice Web – Communication – Consulting – Coaching – Révélatrice de vos talents


Cet article vous a plu, notez-le !

Cliquez sur les étoiles pour l’évaluer !

Note moyenne : 5 / 5. Nombre de votes : 5

Soyez le premier à évaluer cet article !

Puisque vous avez aimé cet article...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas plu !

Ensemble, améliorons cet article !

D'après vous, comment pouvons nous améliorer cet article ?

Laisser un commentaire

Copie interdite - Les images sont soumises aux droits d'auteurs !

Retour haut de page