Vous êtes ici : Accueil » Un conseil dans l'art de recevoir » Et si vous veniez dîner à la maison samedi soir ?
Kevin Chambenoit conseil art de recevoir

Et si vous veniez dîner à la maison samedi soir ?

Un conseil dans l’art de recevoir 
par Kevin Chambenoit

Kevin Chambenoit MOF

Maître d’hôtel, arts de la table et du service
Meilleur Ouvrier de France
Président de Grimod Consulting

www.grimodconsulting.fr

N°1 : Et si vous veniez dîner à la maison samedi soir ?

Conseil dans l'art de recevoir par Kevin Chambenoit Et si vous veniez dîner à la maison samedi soir ?

Lancée parfois à la dérobée, cette invitation d’aspect anodin peut s’avérer lourde de conséquences en termes de préparatifs à engager pour rendre ce repas des plus agréables. En effet, recevoir est un acte intime, lié à des motivations très diverses. Accueillir des personnes étrangères dans son foyer expose notamment à être jugé sur ses pratiques, ses valeurs et ses croyances.

Inviter est l’expression de multiples intentions. Cet acte peut refléter la volonté de profiter d’un moment privilégié avec ses proches, de remercier ses convives pour un service rendu, de séduire l’être aimé, ou tout simplement de se retrouver entre personnes porteuses de valeurs similaires. Recevoir peut également, dans certains cas, permettre d’affirmer son rang social ou d’asseoir son autorité sur autrui… ou même renvoyer à des motivations hédonistes et d’autosatisfaction ! Il n’existe donc pas de motivation semblable à une autre. Quel que soit le prétexte, recevoir devrait toujours être une fête.

Cette tradition est en outre fortement ancrée dans notre culture. La cour des rois de France elle-même, a érigé l’art de la réception en élément incontournable de la diplomatie et de la représentation du pouvoir. Après la Révolution française, les bourgeois devaient maîtriser les codes de l’Amphitryon pour accéder à un rang social plus élevé. L’accès à ce statut ne dépendait pas seulement de la considération matérielle de leur fortune, mais s’acquérait également au respect des codes de courtoisie, marqueurs d’un rang social. Notre manière de considérer aujourd’hui, ce moment comme privilégié découle directement de cet héritage de la cuisine bourgeoise. La preuve en est que les dîners conduisent, encore de nos jours, à attribuer le statut de « maître » ou « maîtresse de maison » à la personne qui s’occupe du foyer d’une main de maître !

Si l’art de recevoir « à la française » incite à « mettre les petits plats dans les grands », il s’agit aussi de faire de ce moment une célébration, plutôt qu’une torture, ne serait-ce que par respect pour nos invités. En effet ceux-ci, en répondant présents à notre invitation, nous offrent ce qu’ils ont de plus précieux, leur temps ! Il en va bien entendu de même pour nous lorsque nous sommes reçus.

Saviez-vous que le repas gastronomique des français est classé depuis 2010 au patrimoine immatériel de l’UNESCO ? Voilà une excellente raison d’être fiers de valeurs réunies autour du « bien boire » et du « bien manger ». D’ailleurs, n’existe-t-il pas une pièce spécialement dédiée à cet effet, la salle à manger, lieu particulier où se retrouvent les convives durant un temps privilégié ? Cet espace est très révélateur. Il renseigne sur le goût, les valeurs et même la personnalité de la personne qui l’aménage, par le style de sa décoration.

En résumé, une réception idéale est un moment où tout se déroule bien, en amont, comme en aval. Pour y parvenir, il est nécessaire dans un premier temps de maîtriser certains codes, afin de pouvoir mieux les détourner si on le souhaite. Et si la société actuelle prend de plus en plus ses repas sur son canapé, la table reste l’un des rares endroits dédiés au plaisir, témoin de nombreux instants inoubliables.

Dans cette nouvelle rubrique mensuelle, à défaut de vous inviter à dîner, nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir certaines notions essentielles sur l’art de recevoir. A vous ensuite de perpétuer cette tradition, ou de la revisiter à votre guise !


Kevin Chambenoit

Article rédigé par Kevin Chambenoit

Président chez Grimod Consulting

Maître d’hôtel, arts de la table et du service – Meilleur Ouvrier de France – Président de Grimod Consulting


Cet article vous a plu, notez-le !

Cliquez sur les étoiles pour l’évaluer !

Note moyenne : / 5. Nombre de votes :

Puisque vous avez aimé cet article...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas plu !

Ensemble, améliorons cet article !

Publiez vos recettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copie interdite - Les images sont soumises aux droits d'auteurs !

Retour haut de page