Gérald Sattler

Chef Pâtissier – Chocolatier

Sculpteur de bonheur, exalteur de saveurs et tel un univers parallèle dans chacune de ses fascinantes créations, Gérald Sattler nous emmène.

Dédicace chocolatée, une signature personnelle, il nous ensorcelle pour mieux révéler nos envies cacaotées.

Envolées exaucées de nos papilles illuminées par tant de souhaits à déguster, ce chocolatier écrit en secret sur des parchemins ses recettes envoûtantes et les range dans un coffre-fort car, ce sont de véritables trésors dont il est le seul à détenir la clef !

Le cacao fait son show, la ganache a du panache : stylées et audacieuses comme des pierres précieuses, ses douceurs s’exposent et se proposent à nos yeux, puis fondent contre nos palais désireux de libérer chaque attrait.

Ce roi du chocolat est un magicien qui met entre nos mains ronds, carrés et losanges, et précieusement nous recevons l’écrin mystère révélé par les anges !

Profondément sincère et agréable, Gérald Sattler est un homme intelligent et avenant.

Sa gentillesse n’empêche pas pour autant une belle franchise appréciable et appréciée !

Gérald Sattler c’est une enluminure sur un manuscrit aux pages de velours, c’est un épervier majestueux et observateur juché en haut d’un if splendide, c’est un calice incrusté d’émaux flamboyants, c’est une ascension en montagne lacets sinueux, chemins improvisés, exploration visuelle de toute beauté, c’est un élan de générosité qui s’inscrit dans un regard sans formuler un mot, c’est un bouquet de lys blancs à l’élégante pureté, c’est l’équation d’Antoine, c’est un ballon dirigeable qui sillonne le monde et toute les étendues de la terre…

Je vous laisse vous imprégner des réponses de Gérald Sattler…

Si je suis reconnu aujourd’hui, c’est à force de travail, de passions et de partages; et, j’avoue en retirer une certaine fierté – J’ai tout de même le regret d’avoir du abandonner ma participation au concours de MOF pour
raison familiale !

1) Qui, quoi, comment t’a permis de devenir Chef Pâtissier – Chocolatier ?

Mon frère avait commencé le métier de pâtissier, et j’étais déjà intéressé par la cuisine
Le besoin de créer et de travailler la matière (notamment le chocolat en autodidacte)
La chance d’avoir eu un Maître d’apprentissage artiste (7 années de beaux arts)

2) Où puises-tu ton inspiration pour tes créations ?

Tout ce qui m’entoure est source d’inspiration (nature, etc) mais, aussi tout ce que je ne peux pas toucher (ciel, planète, etc) me fait rêver

3) Quel sens est il primordial de mettre en exergue : vue, goût, odorat… ?

La vue car c’est celui qui donne l’envie mais, les 5 sens sont importants.

Etant donné qu’il est plus rare de perdre celui du toucher, je dirais donc qu’il est le plus important

4) Quelles associations gustatives t’ont le plus surpris avec le chocolat ?

Truffe, insectes, huile d’olive

C’est grâce à des rencontres avec des  passionnés de leurs métiers que j’ai pu élaborer ce genre d’associations

5) Si tu devais te décrire en 3 adjectifs ? Quelle est ta couleur préférée, et pourquoi ?

Curieux, esthète, généreux (aimant partager)
Le bleu pour l’infini – la mer et le ciel par exemple

6) Qu’est-ce-qui te construit aujourd’hui ?

La curiosité et le besoin de créer seront toujours mes moteurs et continueront à m’ouvrir aux autres

7) Quels principes et quelles valeurs te tiennent à cœur ?

Respect et partage – famille et amis

8) Quelles sont tes autres passions ?

Toutes les formes d’art me passionnent et j’espère pouvoir m’y adonner pendant ma retraite

9) Si tu étais :

Une oeuvre d’art ? Le penseur de Rodin car mon esprit est toujours en recherche

Un personnage de dessin animé ? Inspecteur Gadget, car il n’y a pas que l’art qui m’intéresse; mais, les nouvelles technologies aussi.
Il y a aussi un côté sentimental car, à une époque, des neveux et nièces m’appelaient déjà tonton gadget

Une entrée ? Foie gras et confiture de figues
Un plat ? Lièvre à la royale
Un dessert ? Une création à base de chocolat d’un chef de grand restaurant
Une boisson ? Un blanc moelleux

Une citation ? Tout ce qui n’est pas partagé est perdu pour toujours (Rabindranath Tagore)

Un lieu ? Le pic du midi loin de toute cette agitation et de l’homme, écouter le silence, pour être au plus près des étoiles qui sont souvent mes sources d’inspiration

10) Quelle question souhaites-tu poser aux lecteurs / lectrices de “A qui mieux mieux” ?

Je préfère que les lecteurs me posent des questions (notamment sur les origines du chocolat) et je répondrais avec grand plaisir !

                

coccinelle signature A qui mieux mieux

Suivez-moi

Maud Ménès

Présidente - Fondatrice chez A qui mieux mieux
Directrice de la publication - Rédactrice Web - Journaliste - Conteuse de réalité - Addict écriturière - Révélatrice de vos talents - Chapôteuse - Membre des Toques Françaises
Suivez-moi

Les derniers articles par Maud Ménès (tout voir)

    


Maud Ménès

Directrice de la publication - Rédactrice Web - Journaliste - Conteuse de réalité - Addict écriturière - Révélatrice de vos talents - Chapôteuse - Membre des Toques Françaises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 + 2 =

Copie interdite - Les images sont soumises aux droits d'auteurs !