Grignan-les-Adhémar par Laurent Derhé

Le vin du mois de Mars 2019
par Laurent Derhé

photo de Laurent Derhé mof sommelier
Laurent Derhé

Meilleur Ouvrier de France Sommelier
International Sommelier Diploma ASI
Président de l’Association des Sommeliers Lyonnais et Rhône Alpes
Sommelier de l’Année 2011

Logo Comptoir & dépendances
www.comptoir-dependances.fr

Grignan-les-Adhémar
La (re)naissance d’un terroir

On a tous un jour emprunté l’Autoroute du soleil et observé, sans surprise, comme par habitude, l’architecture ostentatoire de la centrale nucléaire du Tricastin, triomphante comme si c’était la première attraction touristique de la route des vacances
On a tous un jour, fait un raccourci par la pensée entre cette centrale et son image catastrophique en termes d’écologie, et le vignoble des coteaux du Tricastin, terroir historique au cœur de la Drôme provençale
L’histoire a souvent plusieurs facettes. Celle de Grignan-les-Adhémar est paradoxale et passionnante : parfois rattachée au temple de Bacchus à Donzère, rappelant ainsi l’antique tradition viticole de la région, ou encore à Madame de Sévigné et ses échanges épistolaires avec sa fille, et parfois hélas associée à la peur de la radioactivité.
Reconnue en 1973, l’appellation s’appelait alors Coteaux du Tricastin. Un géant de l’énergie n’a rien trouvé de mieux que d’appeler sa centrale nucléaire « Tricastin » à la vue des millions de touristes en partance pour les vacances. Une injustice, quand on sait que cette centrale fut créée en 1974, donc après le dépôt et la reconnaissance du décret d’Appellation. Après 30 ans de bataille, il a fallu changer de nom et se rebaptiser maintenant « Grignan-les-Adhémar » depuis le millésime 2009, pour faire oublier cette association d’idées, catastrophique pour le vignoble et pour le commerce.
Un mal pour un bien. Un renouveau pour cette appellation qui en a profité pour se remettre en question et trouver un nouveau dynamisme.
Parce que si le Château de Grignan, au cœur du vignoble est célèbre pour avoir abrité quelques années Madame de Sévigné, il devrait l’être à ce jour pour la qualité de son terroir.
Un terroir complexe et varié, entre zones de galets roulés par le Rhône, d’autres de cailloutis calcaires ou encore de terre de grès.
Un terroir riche de vignerons, qui n’ont jamais baissé les bras face aux railleries des clients, faisant par le passé trop d’allusions sur leur vin radioactif.
Les vignerons se sont engagés avec ce nouveau décret à durcir les règles de production, limitant le rendement, encourageant la culture biologique en interdisant le désherbage total et préconisant le travail des sols. Des vignerons qui ont su adapter les cépages phares de la région pour en tirer le maximum. Il faut dire que ce terroir magnifique est, selon les points de vue, le plus au nord de la vallée du Rhône sud, mais aussi le plus au sud de la vallée du Rhône nord. C’est pour cette raison géographique, qui permet à la région d’être bercée par les premières douceurs d’un climat méditerranéen, tout en bénéficiant de la modération d’un climat continental, que nous retrouvons le roi des cépages rouges du sud de la vallée, le grenache, et le roi des cépages rouges du nord de cette même vallée, la Syrah.
Et quel bonheur, de les voir associés, pour nous offrir la gourmandise et la structure, les fruits confits et les épices, la suavité et la fraîcheur.
Grignan-les-Adhémar est devenue une appellation incontournable de la vallée du Rhône, réjouissant l’amateur de grands vins où le soleil est présent et parfaitement maîtrisé. Il serait un oubli majeur de ne pas préciser que l’une des grandes qualités de cette appellation, est sans aucun doute son rapport qualité prix. En effet, la plupart des cuvées se vendent chez le vigneron de 6 à 12 € la bouteille. Un prix finalement modique pour s’offrir un vrai moment de plaisir, et participer à l’Histoire de Grignan-les-Adhémar.

Mes vignerons préférés :

  • Domaine de Grangeneuve, Henri Bour
  • Domaine de Montine, Famille Monteillet

Suivez-moi

Laurent Derhé

Meilleur Ouvrier de France Sommelier
International Sommelier Diploma ASI
Président de l’Association des Sommeliers Lyonnais et Rhône Alpes
Sommelier de l’Année 2011
Suivez-moi

Les derniers articles par Laurent Derhé (tout voir)

    


Laurent Derhé

Meilleur Ouvrier de France Sommelier International Sommelier Diploma ASI Président de l’Association des Sommeliers Lyonnais et Rhône Alpes Sommelier de l’Année 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 4 =

Copie interdite - Les images sont soumises aux droits d'auteurs !