Interview de Leslie Lucas

Artiste – Peinture – Cyanotypes – Broderie contemporaine


Leslie Lucas « créartiste » fait pétiller l’espace et imprime dans le cosmos une nuée d’étincelles heureuses qui reliées les unes aux autres forment un tableau où le soleil poudroie.

Brocher la vie dans une fusion effervescente et une effervescence fusionnelle : des constellations d’univers dans chaque œuvre créée avec minutie, et qui font grandir toute la beauté de notre planète qui donne sans demander en retour.

Recherche gravée, bleu mémoire qui scrute l’horizon où la synchronicité et la sororité inscrivent d’or le noir espoir

Créatrice complète, le parcours professionnel de Leslie Lucas en dit long sur sa volonté de faire et parfaire dans une excellence multidirectionnelle.

Techniques dont l’éternité se diffuse ici et partout, la maîtrise se distingue, les mains se font outils et la magnificence se révèle libre et légère : cartographie des sentiments de l’admiration à la contemplation.

Leslie Lucas est un astre d’ode à la beauté, femme lumière dont l’intelligence paillète tout ce qu’elle entreprend

Finesse d’esprit, force, intégrité d’âme et de cœur, personne sincère et entière, véritable atome révélant la matière, bâtisseuse du sacré, auteur d’art, puissante novatrice en lien constant avec l’invisible, son audace se distingue véritable mélange d’énergies solaire et lunaire

Leslie Lucas c’est un kimono orné de traits et de volutes aux couleurs extraordinaires et chamarrées, c’est un thé chaud aux parfums de fleurs accompagné d’une pâtisserie « une conversation » savourés par une journée d’hiver lorsque la pénombre se profile, c’est décider de partir à l’improviste en voyage pour chiner, rencontrer, découvrir et voir en s’émerveillant à chaque seconde, c’est un chandelier en laiton à neuf branches aux bougies torsadées de couleur nacrée irisée qui diffusent la lumière afin de toujours retrouver son chemin, c’est le tableau « Le bal ou une soirée élégante » du peintre Victor Gabriel Gilbert, c’est marcher pieds nus sur un tapis de mousse parfum d’aiguilles de Pin dans le silence feutré de la forêt lieu d’accueil et d’incertitudes…


Leslie Lucas
©opyright Maud Godignon

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis artiste, je marie dans mes œuvres peinture, cyanotype, feuille d’or et broderie contemporaine. J’aime aussi écrire des Haïku qui sont en résonance avec mes œuvres. Mon atelier se situe en Normandie, dans un endroit merveilleux et très inspirant, proche de la mer et d’une réserve naturelle où j’aime marcher, contempler.

Qui, quoi, comment t’a donné envie de devenir artiste créatrice ?

Je l’ignore, je le suis depuis toujours, c’est un fait, quelque chose qui fera toujours partie de moi.

Que signifie pour toi le mot créer, quelle en est ta définition ?

Créer, c’est traduire ce qui ne peut pas être dit, toucher le plus profond de l’âme, l’inexplicable.

C’est montrer une autre réalité, un moyen de communiquer l’indicible.

Quel est le sens de ta démarche à travers tes œuvres, et quels sont tes modes d’expression ?

J’aime beaucoup marier différentes techniques dans mon travail, c’est pour moi une grande liberté d’expression.

Chaque étape de création est importante, c’est un chemin intérieur, un rapport tactile et sensible avec la matière.

La révélation du cyanotype sur la surface du papier a quelque chose de magique, vient ensuite la peinture, une étape très méditative, puis la pose de la feuille d’or, dynamique, précieuse et éclatante, et enfin la broderie où je transperce le papier avec mon aiguille, dans un geste ancestral et définitif.

Toutes ces étapes se révèlent au regard de celui qui prend le temps de contempler mes œuvres, j’aime que la découverte se prolonge.

©opyright Maud Godignon

Que t’apporte le fait de pouvoir créer, et que penses-tu apporter au monde de la création ?

Créer est pour moi une liberté, une nécessité, qui pendant longtemps a été un besoin d’évasion. Cette expression intérieure a évolué vers une envie de partager la lumière, les émotions et le monde que je perçois. J’invite à me suivre sur les chemins des Ors Célestes.

Comment l’inspiration et la réalisation se complètent-elles ?

C’est une connexion, entre mon esprit, mon âme et mon corps.

Je suis un passage entre deux mondes. La matière se transforme entre mon esprit et mes mains, c’est la plus merveilleuse et capricieuse des choses !

Crois-tu que les univers personnel et professionnel s’imbriquent, se séparent, fusionnent…? Sont-ils un mode de construction ?

Pour moi, ils fusionnent totalement, la moindre petite chose quotidienne peut être une source d’inspiration, de beauté, de poésie.

Où et comment puises-tu ton énergie ?

Dans la nature, végétale, animale, minérale, où chaque détail est une merveille, entre éphémère et éternel.

Peux-tu te décrire en 3 adjectifs ?

Je suis dualité : forte et fragile, volcanique et calme, lumineuse et sombre

Quelle est ta couleur préférée, et pourquoi ?

Le bleu, il représente pour moi un autre monde, une autre dimension.

Un monde profond, mystérieux et spirituel.

Quelles autres passions animent ton existence ?

Voyager dans le temps, il paraît que j’ai eu plusieurs vies…

Quelles valeurs et quels principes sont pour toi primordiaux ?

L’honnêteté et la sincérité, je fais toujours les choses avec sincérité, je ne fais pas la différence entre les deux mots.

Mes œuvres sont des morceaux de mon âme, de mon être.

Quel geste écologique que tu appliques, as-tu envie de partager avec nous ?

Je ramasse parfois des déchets sur la plage près de chez moi, mon atelier est dans un environnement extraordinaire, la nature est un trésor inestimable qui est bien trop souvent maltraité.

Si tu étais…

Une playlist de 5 chansons ?

Une seule chanson : Delilah de Florence+The Machine.

Un objet ?

La Tempête de Giorgione

Un château de France ?

Ce n’est pas un château, mais je serais le Mont Saint Michel, c’est un lieu qui résonne en moi depuis l’enfance.

Un film dans lequel tu aurais aimé vivre ?

Un Pique-Nique chez Osiris

Un conte de fée ?

Venise

Quel est ton coup de cœur du moment, et pourquoi ?

Le travail de Béatrice Serre, ses mosaïques sont extraordinaires et Célestes ! Elles ont une grande résonnance pour moi.

Pour toi, le plus important, c’est de réussir sa vie, ou de réussir dans la vie ?

Plutôt de réussir à vivre

Dans ta boule de cristal, peux-tu nous dire tes prédictions, que va t-il se passer d’ici 10 ans ?

Je préfère penser présent.

Tu organises un dîner avec 6 personnalités : dans quel lieu, qui est autour de la table, et quel serait le menu ?

Leonard de Vinci, Jimi Hendrix, Hilma af Klint, Marie Marvingt, Yayoï Kusama et Man Ray.

Dans le jardin du Petit Palais, avec au menu, un dîner paradis où chacun apporte quelque chose.

Quelle question as-tu envie de poser, et à qui ?

En général, je lis à travers les gens.


www.leslie-lucas-artiste.com

Ors Célestes – Peinture – Cyanotypes – Feuille d’Or
Création française


Maud Ménès

Interview réalisée par Maud Ménès

Co-Fondatrice – Présidente de Aquimieuxmieux.com

Directrice de la publication – Rédactrice Web – Communication – Consulting – Coaching – Révélatrice de vos talents



Cliquez sur l’image pour le mode d’emploi

Abonnez-vous à la newsletter de Aquimieuxmieux.com


 

Laisser un commentaire

Retour haut de page