Interview de Mickaël Mouragnon


Interview de Mickaël Mouragnon

Chef de cuisine au Palais de la Légion d’Honneur à Paris


Une cuisine élégante qui a du sens et du style dans un lieu prestigieux, Mickaël Mouragnon est Chef au Palais de la Légion d’Honneur, où il officie entièrement seul.

Cuisine du cœur, cuisine saveurs, cuisine bonheur, il ensoleille les assiettes en un ravissement gourmand.

Ce Chef porte les couleurs d’une gentillesse sincère qui, de l’entrée au dessert, viennent parfaire l’exigence culinaire.

Fraîcheur irréprochable, mets de qualités, le Chef Mickaël Mouragnon accorde raffinement et simplicité en un tour de main : humeur sucrée, esprit gourmet, dressage récréatif ou parfait, la cuisine s’invite à table

Une gastronomie d’expression dans un lieu d’exception.

Homme vrai aligné avec ses convictions, confiance et respect sont pour lui des codes de vie avec lesquels il ne transige pas.

Homme d’engagements, Mickaël Mouragnon est très sincèrement une belle personne, dont l’humilité étonne, mais complète l’intelligence.

Attaché à la famille et aux vrais amis, s’investir est pour lui une évidence

Impliqué autant professionnellement que personnellement, Mickaël Mouragnon a trouvé un équilibre juste et un juste équilibre : transmission, passion, des points de vue positifs et porteurs, et des missions d’existence

Mickaël Mouragnon c’est un épervier observateur, réfléchi qui scrute l’horizon et en retient chaque détail, c’est une porte de cathédrale imposante et magistrale en châtaigner dont les ferronneries accentuent les sculptures et ornements, c’est souffler sur les aigrettes aériennes et légères d’un pissenlit, soies telles des petites fées qui volètent vers le pays des vœux, c’est une jaspe mokaïte aux couleurs éclairantes, aux tonalités estivales comme un air de fête, c’est un dessert audacieux pêches jaune et blanche pochées, chips de pomme aux miel et aux pistaches, chantilly vanille / verveine citronnelle, c’est la rencontre de l’aube et du jour dégradés du jaune pale au bleu foncé, c’est un canapé Chesterfield Buckingam d’un brun profond chic, chaleureux et confortable…


photo de Mickaël Mouragnon

Je m’appelle Mickaël Mouragnon, chef de cuisine au Palais de la Légion D’Honneur à Paris. Je suis membre de Cuisiniers de la République Française, Disciples d’Escoffier, Membre des Toques Françaises, Cuisiniers de France, et membre de l’Académie Culinaire de France. Je suis dans la Marine Nationale depuis 18 ans, et j’ai beaucoup travaillé pour des Hautes autorités Militaires, Civils mais aussi des tours du monde sur le Porte Hélicoptère Jeanne D’Arc, et des déploiements opérationnels. Je suis marié et père de 2 enfants, Elisa et Gabriel.

Mickaël Mouragnon avec son diplôme de l'Académie Culinaire de France accompagné de Thierry Mercereau - Fabrice Prochasson - Jean Sabine
Thierry Mercereau – Mickaël Mouragnon – Fabrice Prochasson – Jean Sabine

Qui, quoi, comment t’a donné envie de devenir Chef ?

Mon papa, je suis né dans les gamelles, il était chef de cuisine, et m’a donné l’envie et la passion de la cuisine depuis tout petit, il est décédé il y a 11 ans.

Quelle est ta définition du mot Chef ?

Un chef, c’est celui qui montre l’exemple, qui emmène son équipe vers le haut, qui est à l’attention de son personnel, et mène la barque.

Mickaël Mouragnon et Guillaume Gomez
Mickaël Mouragnon – Guillaume Gomez

Ton parcours culinaire s’inscrit-il par rapport à un parcours militaire ?

Plus ou moins, j’ai travaillé également dans des institutions moins militaires comme l’Hôtel de Matignon, au service du premier Ministre, mais le reste des affectations oui, un militaire peut également faire sa carrière dans des postes prestigieux, même cela fait du bien de se remettre dans le système militaire des fois.

Comment le fait de cuisiner te construit-il, et que penses-tu apporter au monde de la Gastronomie ?

Cela me construit par le fait de partager, donner, faire plaisir, échanger et apprendre de tout. Je pense apporter à la gastronomie une petite pierre à l’édifice, je fais ma cuisine, pas de style particulier, mais de ma fonction ici, montrer et prouver qu’un militaire peut également être dans des endroits tels que le Palais de la Légion d’Honneur et casser cette image de cuisinier popotte.

Combien de personnes composent ta brigade, et comment s’organise ton emploi du temps ?

Je suis tout seul, eh oui. Mes journées commencent par le marché le matin, mes fournisseurs, puis je vais en cuisine pour préparer la mise en place du repas de A à Z, puis la vaisselle, ménage, avant de recommencer le soir. Mes journées sont aléatoires en fonction du programme du Grand Chancelier.

Mickaël Mouragnon

Quels produits préfères-tu cuisiner ? Et, ceux qui ont ton coup de cœur absolu ?

J’aime travailler le poisson, j’adore le Saint Pierre pour sa finesse en bouche, sa délicatesse à travailler.

Quelles associations gustatives t’ont le plus surpris ?

Certains poissons et les champignons ensemble

Peux-tu, te décrire en 3 adjectifs ? Quelle est ta couleur préférée, et pourquoi ?

Obstiné, Dévoué, Consciencieux.

Le bleu, pour la mer, l’océan, agité comme pendant une tempête aux Caraïbes sur le Porte Hélicoptère Jeanne D’Arc, ou calme comme une mer d’huile en Méditerranée sur le Dupuy de Lôme, impressionnante et paisible, puis le ciel bleu, pour les anges qui y reposent.

Quelles autres passions animent ton existence ?

Le football (supporter du PSG), mais même tout le sport en général, le jardinage également car il faut être créatif.

Quelles valeurs et quels principes te tiennent à cœur ?

Le partage, à tous les niveaux. Cela est un besoin, de transmettre notre savoir-faire, rien garder pour soi. L’humilité, que tous mes chefs m’ont transmis, à tour de rôle.

Quel est ton coup de cœur du moment, et pourquoi ?

L’album de Tryo « 20 ans », cela me rappelle des bons souvenirs, et également fait chanter mes enfants de 4 et 7 ans.

Si tu étais…

Une émission de télévision ?

 » Bon appétit bien sûr », par Joel Robuchon, il a contribué à développer ce métier.

Mickaël Mouragnon et Joel Robuchon

Un sport ?

Le football, j’ai exercé pendant de nombreuses années, et je suis supporter du PSG.

Un album musical ?

Coldplay XY, je suis fan d’eux, cet album m’emmène dans des pensées souvenirs, productives et reposantes.

Une citation ?

« Bonne cuisine et bon vin, c’est le paradis sur Terre » Henri IV.

Un objet ?

Ma tasse de café, qui m’accompagne de nombreuses heures.

Tu organises un dîner avec 6 personnalités : dans quel lieu, qui est autour de la table, et quel serait le menu ?

Plage de l’Hermitage, Ile de la Réunion, 6 anciens chefs et amis : Pascal Dufournaud, Fabrice Prochasson, Thierry Mercereau, Emmanuel Mangin, Jocelyn Dellefosse, Christophe Langrée. Le menu, du boudin piment, des samoussas, des bouchons, et achards de légumes, des carrys feu de bois en marmite, des fruits et du rhum. Une cuisine qui rassemble, de mon Ile de Cœur, L’Ile de la Réunion.

Mickaël Mouragnon et Fabrice Prochasson
Mickaël Mouragnon – Fabrice Prochasson

Que t’inspire la thématique 2020/2021 de Aquimieuxmieux.com : réagir et rebondir ?

Je pense qu’il faut trouver les bonnes solutions pour le bon fonctionnement des restaurants, aller de l’avant, avoir des réponses et pas des mensonges du gouvernement. Donner des ressources pour rebondir et revenir à une stabilité culinaire.

Mickaël Mouragnon et Guy Savoy
Mickaël Mouragnon – Guy Savoy

Quelle question as-tu envie de poser, et à qui ?

A mon papa… Es-tu fier de moi ? Fier de mon parcours ? Fier de tes petits-enfants ?


Maud Ménès

Interview réalisée par Maud Ménès

Co-Fondatrice – Présidente de Aquimieuxmieux.com

Directrice de la publication – Rédactrice Web – Communication – Consulting – Coaching – Révélatrice de vos talents



Cliquez sur l’image pour le mode d’emploi

Abonnez-vous à la newsletter de Aquimieuxmieux.com


 

Laisser un commentaire

Retour haut de page