Pourquoi parler aux carottes et aux étoiles ?


Pourquoi parler aux carottes et aux étoiles ?

Le petit mot de Maud


Dans la série des petits cailloux blancs, en ce printemps naissant, un livre a éclos et est venu se nicher entre mes mains : et, il a toutes les caractéristiques et les qualités précieuses du Printemps !

Le fermier qui parlait aux carottes et aux étoiles est empli de fraîcheur, de surprises, de beauté, de couleurs vives ou pastel, de bonheur, de joie…

recto du roman de Julia Mattera Le fermier qui parlait aux carottes et aux étoiles aux éditions Flammarion
Le fermier qui parlait aux carottes et aux étoiles de Julia Mattera
©Aquimieuxmieux.com
verso du roman de Julia Mattera Le fermier qui parlait aux carottes et aux étoiles aux éditions Flammarion
Le fermier qui parlait aux carottes et aux étoiles de Julia Mattera
©Aquimieuxmieux.com

Julia Mattera s’est appliquée à écrire un ouvrage attachant et touchant, une histoire dans laquelle on se plonge au sens propre comme au figuré dès le premier chapitre.

Et parlons en des chapitres, ils ont tous un titre qui nous engage à poursuivre l’aventure, à vivre le livre, à vivre dans le livre.

Chaque personnage est à connaitre, et on souhaite tellement partager du temps avec eux, les suivre.

Vous découvrirez « la musique des fourchettes et des couteaux » et que si on parle aux légumes ils s’épanouissent pleinement et réellement !

Je vous engage d’ailleurs à le faire, et vous verrez la différence…!!!

« Si les gens étaient plus tranquilles, ils prendraient le temps d’aimer et de respecter leur potager. Cela ne sert à rien de jouer aux agriculteurs bio si le bien-être des légumes est négligé »

Et ainsi, vous deviendrez « expert en drague potagère »

Un parfum d’orient, des saveurs d’Alsace, des accents Anglais, des jumeaux facétieux et une complicité qui se noue avec chaque protagoniste ; et ce, dès les premières lignes lues.

Ce livre a du goût :

  • Le goût de l’écriture dictée par le cœur
  • Le goût d’une jolie histoire
  • Le goût de la lecture
  • Le goût de la vie
  • Le goût de l’éducation celle qui tient compte des qualités et des défauts d’un individu

Ce roman est une véritable célébration de la terre, de la nature, et de la nourriture, et d’une humanité réjouissante.

Et ce qui le rend encore plus merveilleux, c’est qu’il nous permet de renouer avec le temps et de le prendre, de se poser vraiment et réellement.

Il narre une histoire où des gens complétement différents apprennent à se connaître et à devenir complémentaires dans une région qu’on a envie d’aller voir, d’aller visiter et à travers cette découverte connaître l’Alsace de ses chemins à ses secrets, de son paysage à ses entrées jusqu’aux desserts.

Julia Mattera est une jeune femme qui fait rayonner les mots et l’esprit, l’humour et le verbe, la terminologie et l’imaginaire !

« Toutes ses années d’enfermement et de solitude n’ont pas entamé son cœur d’artichaut. Robert aime les gens. Passionnément, sans limites, et c’est pour cela qu’ils les a toujours repoussés. Car ce genre d’amour fait peur, reste incompris, au point de provoquer moqueries et quolibets. Sauf que Robert n’a plus 10 ans il n’a plus rien à prouver et sait à présent qu’il peut être aimé pour ce qu’il est. »

Alors un grand Merci car j’espère en lire d’autres aussi surprenants et aussi sincères : écrivez encore il y a tant de tendresse dans votre approche littéraire.

Le fermier qui parlait aux carottes et aux étoiles e Julia Mattera
Le fermier qui parlait aux carottes et aux étoiles e Julia Mattera

C’est volontairement que je ne vous ai dévoilé ni l’histoire, ni les rebondissements car lire est un acte personnel et intime qui vous engage à être en communion avec le chant des mots et l’amour des phrases.

Ce que j’aime c’est que mes petit cailloux blancs aillent vers vous afin qu’à votre tour vous puissiez les faire voyager. Il peut s’agir d’ouvrages dans tous les domaines, de réflexions, de musiques, de ce qui me touche… Le petit mot de Maud c’est comme si nous étions réunis, cette rubrique est comme un goûter champêtre, une petite halte : être loin en restant tout près


Un Merci particulier à Pauline Giuseppone des éditions Flammarion pour sa gentillesse et son professionnalisme


Le Fermier qui parlait aux carottes et aux étoiles
Le fermier qui parlait aux carottes et aux étoiles e Julia Mattera

Julia Mattera

La ferme auberge des Walch est une institution dans la vallée de Munster. Ici, les touristes affluent pour goûter la cuisine de Robert, un fermier solitaire qui préfère la compagnie des légumes à celle des hommes.
Râleur et introverti, Robert reste une énigme. Comment un homme aussi bourru peut-il créer des mets doux et délicats? Et ses secrets sont bien gardés… à moins qu’une rencontre ne le pousse à inviter le monde réel dans son univers fantasque et merveilleux.

Hors collection – Romans
Paru le 03/03/2021
Genre : Littérature française
256 pages – 134 x 210 mm – Broché – EAN : 9782756430607 – ISBN : 9782756430607


Maud Ménès

Article rédigé par Maud Ménès

Co-Fondatrice de Aquimieuxmieux.com

Directrice de la publication – Rédactrice Web – Communication – Consulting – Coaching – Révélatrice de vos talents



Cliquez sur l’image pour le mode d’emploi

Abonnez-vous à la newsletter de Aquimieuxmieux.com


 

1 réflexion sur “Pourquoi parler aux carottes et aux étoiles ?”

  1. Bonjour …et Merci !
    Quelle énergique et captivante invitation à rejoindre l’ami Robert dans son potager magique.
    Hop, je saute dans mes bottes et j’y vais de ce pas !

    JC

Laisser un commentaire

Retour haut de page