Tartare de crevettes cuites à la thaï, sauce au philadelphia - Aquimieuxmieux.com

Tartare de crevettes cuites à la thaï, sauce au philadelphia

AuteurLe Chef invité
VoteDifficultéFacile

Recette du Chef Rémy Coste - Chef à domicile - Membre des Toques Françaises

PartagerTweeterEnregister

Portions2 portions

Pour le plat
 7 belles crevettes crues (env 160 g)
 1 concombre
 2 c à s de saté
 De l’huile marinée au yuzu , a défaut faire mariner de la citronnelle dans de l’huile
Épices en poudre (un mélange Thaï conviendra aussi parfaitement)
 1 c à s de Paprika
 1 c à c de gingembre
 1 c à c de cumin
 2 c à c de coriandre
 2 c à c de citronnelle
 ½ c à c de poivre noir
 ½ c à c de piment d’Espelette
Pour la sauce
 25 cl de vin blanc
 1 échalotte
 Piment d’espelette
 Sel
 1 c à s des épices thaï
 125 g de beurre
 200 g de phîladelphia
 Ciboulette

Préparation des crevettes

Faire revenir les crevettes avec deux cuillères a soupe de mélange d'épices dans un peu d’huile pendant 3 minutes, les crevettes doivent être croquantes mais pas trop cuites

Couper la moitié du concombre en brunoise (3mm/3)

Couper de même les crevettes, mélanger l’ensemble et réserver au frais

Préparation de la sauce

Voir recette de la sauce au Philadelphia dans la rubrique "Chaque mois une sauce"

Mise en oeuvre

Pour la mise en oeuvre, j’ai utilisé des bandes de concombres réalisées à la mandoline, de la ciboulette, et une réduction de jus de betterave

Mélanger la sauce avec le tartare de crevette et de la ciboulette émincée

Utiliser un cercle pour maintenir les tranches de concombres et le tartare, ajouter le saté pour apporter au plat une touche de croquant. Arroser l’ensemble du plat d’un peu d’huile au yuzu, de sel et de poivre tchuli et agrémenter le plat de jeunes pousses de betteraves pour le croquant et la couleur

C’est prêt et à consommer extrêmement frais !

Avec cette recette qui nous fait voyager, A qui mieux mieux vous recommande :

Pour accompagner ce plat à consonance Asiatique, et cette recette iodée, épicée; il faut aller vers un vin combinant fraîcheur et étonnement !

A qui mieux mieux vous suggère ce Gewurztraminer 2015 bio vif, très aromatique, il dégage une belle énergie qui pourra s'associer parfaitement avec les épices plutôt "citronnées" de ce plat (gingembre, citronnelle).

Une jolie robe claire, un nez estival pêche/nectarine/mangue : équilibré et parfumé, ce vin est très floral dans des tonalités de rose, jasmin et oranger du Mexique.

En bouche, on finit par une touche subtile d'épices douces !

Petit plus A qui mieux mieux :
Ce vin s'accordera à merveille avec une compotée pommes/poires à la vanille accompagnée de ses tuiles au champagne et graines de sésame.

Rémy Coste

Chef à domicile
Membre des Toques Françaises

Ingrédients

Pour le plat
 7 belles crevettes crues (env 160 g)
 1 concombre
 2 c à s de saté
 De l’huile marinée au yuzu , a défaut faire mariner de la citronnelle dans de l’huile
Épices en poudre (un mélange Thaï conviendra aussi parfaitement)
 1 c à s de Paprika
 1 c à c de gingembre
 1 c à c de cumin
 2 c à c de coriandre
 2 c à c de citronnelle
 ½ c à c de poivre noir
 ½ c à c de piment d’Espelette
Pour la sauce
 25 cl de vin blanc
 1 échalotte
 Piment d’espelette
 Sel
 1 c à s des épices thaï
 125 g de beurre
 200 g de phîladelphia
 Ciboulette

Instructions

Préparation des crevettes
1

2

Faire revenir les crevettes avec deux cuillères a soupe de mélange d'épices dans un peu d’huile pendant 3 minutes, les crevettes doivent être croquantes mais pas trop cuites

3

4

Couper la moitié du concombre en brunoise (3mm/3)

5

Couper de même les crevettes, mélanger l’ensemble et réserver au frais

Préparation de la sauce
6

Voir recette de la sauce au Philadelphia dans la rubrique "Chaque mois une sauce"

Mise en oeuvre
7

Pour la mise en oeuvre, j’ai utilisé des bandes de concombres réalisées à la mandoline, de la ciboulette, et une réduction de jus de betterave

8

9

Mélanger la sauce avec le tartare de crevette et de la ciboulette émincée

10

Utiliser un cercle pour maintenir les tranches de concombres et le tartare, ajouter le saté pour apporter au plat une touche de croquant. Arroser l’ensemble du plat d’un peu d’huile au yuzu, de sel et de poivre tchuli et agrémenter le plat de jeunes pousses de betteraves pour le croquant et la couleur

11

C’est prêt et à consommer extrêmement frais !

Avec cette recette qui nous fait voyager, A qui mieux mieux vous recommande :
12

Pour accompagner ce plat à consonance Asiatique, et cette recette iodée, épicée; il faut aller vers un vin combinant fraîcheur et étonnement !

A qui mieux mieux vous suggère ce Gewurztraminer 2015 bio vif, très aromatique, il dégage une belle énergie qui pourra s'associer parfaitement avec les épices plutôt "citronnées" de ce plat (gingembre, citronnelle).

Une jolie robe claire, un nez estival pêche/nectarine/mangue : équilibré et parfumé, ce vin est très floral dans des tonalités de rose, jasmin et oranger du Mexique.

En bouche, on finit par une touche subtile d'épices douces !

Petit plus A qui mieux mieux :
Ce vin s'accordera à merveille avec une compotée pommes/poires à la vanille accompagnée de ses tuiles au champagne et graines de sésame.

Tartare de crevettes cuites à la thaï, sauce au philadelphia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copie interdite - Les images sont soumises aux droits d'auteurs !