Texte de Nicolas Houguet - Aquimieuxmieux.com

Texte de Nicolas Houguet

Le soleil brillait de l’autre côté des volets fermés.

J’ouvrais les yeux, me débattant encore dans des vestiges de rêves. Je recouvrais l’usage de l’existence. Je renouais avec la mémoire de moi. Je me souvenais du livre que j’étais en train de lire, le marque page qui le rognait inexorablement, vers la hantise du moment où il faudrait me résoudre à le finir.



Je me souvenais des visages qu’il était prévu que je croise cette semaine. J’espérais les imprévus. Le réconfort des retrouvailles. Les messages qu’on n’attend plus. Les musiques qu’inlassablement on se repasse. Les illuminations qu’on espère.
J’ai envoyé le bruit du monde au diable. Les scandales, les politiques, les drames, les terreurs dans le même haussement d’épaules.
Allez viens, on s’en fout.
Allez viens, on danse.

J’ai ouvert les volets.

Nicolas Houguet©

Cet article vous a plu, notez-le !

Cliquez sur les étoiles pour l’évaluer !

Note moyenne : / 5. Nombre de votes :

Puisque vous avez aimé cet article...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas plu !

Ensemble, améliorons cet article !

Les derniers articles par Auteur invité(e) (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copie interdite - Les images sont soumises aux droits d'auteurs !